nRelate - Posts Only

02/10/16 : Nouvel article sur les programmes de Maths au cycle 3 !

lundi 25 juillet 2016

De l'importance des rituels...

Bonjour à tous!

Aujourd'hui je voudrais reparler rapidement de l'importance des rituels dans la classe.

Pendant des années, j'ai "culpabilisé" d'avoir des rituels qui durent aussi longtemps et qui prennent autant de temps de classe.

Mais aujourd'hui, je ne reviendrais en arrière pour rien au monde. Car non seulement ces rituels permettent de revoir, approfondir ou aborder de nouvelles notions, mais en plus, ils donnent la parole aux élèves, et permettent une vraie cohésion de classe. Car le moment des rituels est avant tout un temps d'échanges et d'écoute.

C'est un moment détendu, les élèves n'étant pas à leurs bureaux mais sur les tapis devant le TBI ou dans la bibliothèque. De cette manière, les apprentissages se font de façon informelle, ce qui n'empêche pas qu'ils soient très efficaces.

J'ai deux temps de rituels dans ma classe : 

- le matin pendant environ 3/4h ou 1h en fonction du temps
- l'après-midi pour le retour en classe après le repas.


Ce sont les plus importants en terme de temps. Ils sont très variés et n'ont quasiment pas changé depuis mon article précédent sur le sujet. 


Dès que les élèves arrivent en classe, ils sortent leur cahier d'écrivain et se mettent à écrire. Cette écriture quotidienne permet de libérer l'acte d'écrire chez les élèves. Pour en savoir plus, aller ici.


Quand le minuteur sonne, les élèves s'installent sur le tapis et les volontaires lisent ce qu'ils ont écrit. Afin de garder une trace de qui a lu et qui n'a pas lu, j'ai constamment avec moi une plaquette noire sur laquelle se trouve une liste d'élèves comprenant tous mes rituels et que je coche au fur et à mesure (désolée pour la photo minable, c'est tout ce que j'avais sous le coude!)
Ensuite, deux élèves passent pour le poème du jour. J'ai un peu modifié ce rituel pour le rendre moins contraignant. Chaque semaine, quatre élèves choisissent un poème parmi les trois livres de poésie que nous avons dans la classe : Mille ans de Poésies et Poésies du Monde pour l'Ecole (nous avons deux exemplaires de ce dernier). Ils choisissent le poème qu'ils veulent, mais je peux également guider mes élèves sur la complexité et la longueur du poème en fonction de chacun.

Les lundi et mardi suivants, les élèves désignés récitent leurs poèmes. Les autres élèves, toujours sur le tapis, sont très attentifs et commentent une fois la poésie terminée. Dès le début de l'année, nous travaillons sur la critique constructive. Dans la classe il est en effet très important de ne pas être dans le jugement et d'apporter des éléments qui permettront à tous de progresser. 
Enfin, je donne à chaque élève une fiche récapitulative sur leur travail de poésie et je note le code de la compétence correspondante pour le livret.




C'est honnêtement un de mes rituels préférés, car il permet vraiment de travailler la grammaire tous les jours de façon très efficace. Mes élèves progressent tellement avec ce rituel ! Chaque jour, un élève écrit la phrase du jour au tableau et donne la consigne. Les élèves doivent ensuite chercher soit le COD, l'attribut, le COI ou faire l'analyse grammaticale de la phrase en fonction de la période de l'année. J'ai piqué ce rituel à Mallory. :)


Voici mon rituel préféré ! C'est vraiment celui qui est le plus riche pour moi. Comme support, j'utilise chaque année le calendrier du Louvre. Cela limite les oeuvres proposées, mais c'est tout de même une bonne base ! Chaque jour, je projette l'oeuvre d'art du jour sur le TBI et je mets le minuteur pendant une minute. Pendant cette minute, les élèves n'ont pas le droit de dire quoi que ce soit, mais doivent juste observer l'oeuvre. Au bout de cette minute, les élèves commentent l'oeuvre. C'est l'élève chargé de ce rituel ce jour-là qui donne la parole. Souvent, ils tentent de trouver l'époque, le lieu, la signification, font des commentaires sur la lumière etc. Evidemment, leurs commentaires sont bien plus riches en fin d'année qu'en début d'année ! Et très vite, je me rends compte qu'ils sont capable de faire la différence entre une oeuvre de la Renaissance et une du 19ème par exemple, ou d'établir des connexions entre différents artistes, ce qui me bluffe toujours. Enfin, l'élève responsable lit le descriptif de l'oeuvre sur la fiche du jour, descriptif qu'il a préparé la veille.



A chaque retour en classe l'après-midi, les élèves s'installent dans la bibliothèque et je leur lis quelques pages du livre que nous sommes en train de lire, et qui introduit toujours l'atelier de lecture. La lecture à haute voix permet un échange autour du livre et permet également d'approfondir des compétences de lecture. Je me sers du tableau blanc pour noter des remarques et/ou questions de mes élèves sur le livre du moment.



Les avantages d'un enseignement ritualisé sont nombreux : gain de temps lors de la mise en place des activités, forte implication des élèves et cohésion de classe.

Mais en plus de tout ça, ces rituels permettent une grande autonomie des élèves. En effet, chacun des rituels du matin est dirigé par l'élève responsable, en charge de ce rituel. C'est lui ou elle qui distribue la parole et répond à ses camarades. 



Vous l'avez compris, pour moi les rituels sont aussi importants que le fonctionnement en ateliers dans ma classe (qui présente d'ailleurs pas mal de similitudes).

C'est donc quelque chose que j'aimerais encore développer. Certains ont déjà franchi le pas, comme Cenicienta par exemple qui modifie sa façon d'enseigner en intégrant davantage d'activités ritualisées. Je vous conseille fortement d'aller voir son emploi du temps et ses rituels, c'est très intéressant !

Et vous, quelle place tiennent vos rituels dans votre classe ?

20 commentaires:

  1. Ça donne envie!!! Je crois que je vais essayer à la rentrée. Avec des élèves qui quittent beaucoup la classe pour différentes raisons (le problème à l'étranger), j'ai rarement le temps de faire des rituels chaque matin... Mais vraiment te lire donne envie d'essayer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est chouette! Le mieux de toutes façons est d'essayer et de voir ce qui fonctionne pour toi! Commencer 'petit' avec un ou deux rituels et continuer si ça marche! :)

      Supprimer
  2. Merci pour cet article qui confirme ma façon de voir la classe.
    Toujours un réel plaisir de te lire.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet article ! Je pensais à tort que les élèves que j'ai 3 ans de suite se laisserait des rituels, mais non ! Cela les rassure et permet de structurer la journée, de prendre des repères... J'ai adopté le cahier d'écrivain pour la rentrée, te lire m'a donné envie de me lancer ! Je n'avais pas pensé à le faire dès l'entrée en classe, super idée !
    Bonnes vacances
    Alice de mamaitressedecm1.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça marche bien de les mettre au travail tout de suite sur une activité ritualisée ! :)

      Supprimer
  4. Je modifie mes rituels selon le jour car après deux années où je faisais tous les jours cahier d'écrivain, je trouvais que les élèves se lassaient. Avec des CE2 je le fais deux fois par semaine et cela suffit, ils aiment encore bcp ce moment, même en fin d'année. Je jongle entre: cahier d'écrivain, décomposer un nombre de toutes les façons possibles (très riche d'apprentissage, les élèves m'épatent), unanimo et tous contre la maitresse(jeux de vocabulaire), la chasse aux fautes, réflexion autour d'un proverbe, gammes de lecture (chez mélimélune). C'est vrai que c'est des moments calmes, que les élèves attendent, faciles à gérer et riches d'apprentissage. Ce qui me semble difficile avec les rituels c'est de programmer et d'écrire ce qu'on y apprend 'vraiment', ce temps prenant forcément sur le reste, il faut qu'il n'y figure pas que du réinvestissement. Bref, si je suis convaincue de leur interet, je ne suis pas à l'aise avec l'institution vis à vis des rituels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois tout à fait ce que tu veux dire, Margot, et c'est ce qui m'a freiné un moment. Maintenant, je l'intègre dans l'emploi du temps, j'estime en gros le temps que ça prend sur le français, l'art etc. et je le déduis, comme ça, plus de souci! :)

      Supprimer
  5. Moi aussi je lis ou fais lire un poème à 13h30 mais je fais rarement d'analyse. Ensuite je fais l'appel et , au lieu du traditionnel "présent", les élèves donnent un mot du poème.
    Lire ton article me conforte dans mes choix. C'est compliqué de pratiquer une pédagogie différente de ce qui se fait dans son école. Cette liberté d'expression laissée aux élèves n'est pas toujours bien perçue.http://journaldeclasse1.canalblog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici non plus, pas vraiment d'analyse, plutôt un retour sur performance. :) Je suis d'accord avec toi que ça n'est malheureusement pas toujours bien perçu que les élèves aient tant de liberté d'expression. Mais pour moi, c'est la meilleure voie, et celle qui donne d'excellents résultats. J'ai fini de me battre avec ce que je suis, maintenant, j'enseigne en accord avec moi-même!!! :P

      Supprimer
  6. Dans ma clis on travaille aussi énormément beaucoup sous forme ritualisée.
    Je n'ai qu'un espace de regroupement et j'en créerais bien un devant ma bibliothèque... D'où une question pratico-pratique : j'aime beaucoup la touche colorée apportée par tes tapis mais comment tu en gères la propreté ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien... la dame de ménage passe l'aspirateur dessus une fois par semaine, pour le reste... :-/

      Supprimer
  7. Moi aussi j'aime les rituels. Je suis très tentée par le fonctionnement de Cenicienta. Cependant je ne vois pas comment faire avec des CE2-CM1, surtout à cause des CE2 les plus faibles. Je ne veux pas les noyer dans plein d'informations, même si je ne leur demande pas de tout faire.
    Une question: pendant la phrase du jour,seul l'élève au tableau écrit ?
    Ravie de te lire à nouveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, seulement lui ou elle! :) Moi je dis qu'il faut toujours essayer! Après tu arrêtes si tu vois qu'effectivement ils se noient mais je crois qu'ils s'adaptent bien en général. :)

      Supprimer
  8. Moi aussi j'ai eu du mal à m'y mettre mais chaque année j'en rajoute. Je n'en suis pas à 1h pour autant car comme Margot, beaucoup de mal à justifier par rapport à l'institution... Je varie aussi au fil de l'année pour éviter la lassitude: on commence avec la phrase du jour chaque matin, puis j'alterne avec 2 fois/semaine le cahier d'écrivain à partir de décembre puis vers février: 1 fois phrase du jour, 2 fois cahier d'écrivain et 2 fois "phrase bavarde" (analyse de la phrase). Et en juin je rajoute vocadingo (jeu d'anagrammes, ils adorent).
    Coté math, je commence avec chaque jour compte et avec toutes les façons d'écrire un nombre càd l'usine à nombres de chez Bout de Gomme (un trimestre pour ce dernier rituel).
    Pour l'apmidi, je commence toujours par un morceau de musique (le même compositeur pendant 2 ou 3 semaines), ça les calme et les recentre sur eux-mêmes. Cette année, la majorité tenait absolument à faire "autre chose "en même temps: lire le livre du rallye lecture,colorier ou dessiner (pour cela ils ont un bloc afin de ne pas gaspiller et de pourvoir reprendre un dessin commencé).
    En tous cas, merci pour ton blog et toutes ces bonnes idées!!
    Bonnes vacances!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super tous tes rituels ! Pour l'institution, il suffit de les faire rentrer dans les différentes matières : par ex, mes rituels du matin sont pris sur les temps de français et d'arts. :)

      Supprimer
  9. Bonjour, merci pour ton partage!
    Pour commencer, une petite question :
    quel genre de minuteur utilises tu ? J 'en suis à mon deuxième et ils ne me conviennent pas...
    Je pratique aussi les rituels pour "guider "ma journée.
    Rituel "calcul mental" dès l'arrivée en classe, "rituel dictée flash/ analyse grammaticale" au retour de la recréation du matin . L'après midi ,à l'arrivée en classe "rituel vocabulaire" les enfants doivent trouver deux mots dt les définitions sont lues par les deux responsables classes . Ces mots sont copiés, en devoir les enfants doivent faire 2 phrases pour le lendemain et en apprendre l'orthographe car ces 2 mots sont réutilisés dans la dictée flash du lendemain .
    Mes rituels durent en tout 1 h dans ma journée mais font parti entièrement de mon programme .Encore merci pour ton travail formidable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci! :)
      Alors pour les minuteurs, j'en ai plusieurs. Pour le matin j'en utilise un très petit digital que l'on entend très peu, mais comme ils doivent être silencieux, ça passe bien!
      Super tes rituels et bravo pour toutes ces mises en place!!! :D

      Supprimer
  10. Bonjour,

    Merci pour toutes ces précisions sur les rituels.
    J'ai également prévu d'en mettre quelques-uns en place à la rentrée, mais j'avoue qu'avec 4 niveaux (du CE1 au CM2), je trouve ça compliqué.

    Bonne fin d'après-midi et bonnes vacances !

    A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Justement, 4 niveaux c'est idéal pour des rituels!!! Tu dois pouvoir trouver des activités qui fonctionnent pour tous, et différencier pour que chacun y trouve son compte ! Bon courage en tout cas ! :)

      Supprimer