nRelate - Posts Only

02/10/16 : Nouvel article sur les programmes de Maths au cycle 3 !

mardi 24 janvier 2012

Petites astuces pour une classe sereine

Aujourd'hui je souhaitais faire un post sur quelques petites techniques de gestion de classe qui aident à obtenir une ambiance de classe sereine.

Quand j'ai commencé à enseigner, le tout premier jour, ma plus grande angoisse était de ne pas me laisser déborder par mes élèves. Je suis donc arrivée en classe avec mes principes : m'imposer, ne pas me laisser faire et bien-sûr, ma classe préparée à la minute près (ou presque). Quand je suis rentrée chez moi le soir même, je n'avais plus de voix... quelque chose m'avait échappé !

Depuis, j'ai beaucoup évolué dans ma pratique de classe (heureusement !) au contact d'autres enseignants bien-sûr mais également au gré de mes lectures diverses et variées. 

Voici quelques petits trucs qui ne sont pas révolutionnaires, qui sont utilisés largement dans les classes, mais qui peuvent servir, notamment quand on débute !

METTRE SES ELEVES AU TRAVAIL TOUT DE SUITE
Dans ma classe, le matin, mes élèves accrochent leurs cartables dans le couloir, sortent leurs affaires, rentrent dans la classe, posent leurs affaires et... se mettent au travail immédiatement !

Tous les matins, nous avons notre moment d'écriture quotidienne.

Mais cela pourrait être n'importe quoi d'autre : l'important est de mettre les élèves au travail, tout de suite. Et un travail écrit de surcroît afin de permettre à tout le monde de se mettre dans le bain sans perdre une minute.

Ce moment doit être ritualisé : il peut s'agir, comme dans ma classe, d'une même activité tous les jours ou bien d'activités différentes dont les consignes seront indiquées au tableau et non dites oralement.

 AVOIR UN EMPLOI DU TEMPS "ROUTINIER"
Chaque été, lorsque je prépare mon année, j'essaie au maximum de créer un emploi du temps "routinier" qui permette à mes élèves d'avoir des repères. Evidemment, nous sommes tous dépendants des activités extérieures qui peuvent bouleverser notre emploi du temps (piscine, patinoire etc.), mais en dehors de ça, il est primordial que l'emploi du temps soit bien organisé, réfléchi et cohérent.

Par exemple, dans ma classe, les élèves savent que tous les matins avant la récréation nous faisons du français (ateliers de lecture, d'écriture et grammaire en fonction des jours), que tous les matins après la récréation ils ont un intervenant différent car j'enseigne l'anglais dans d'autres classes et que tous les après-midi nous avons l'atelier de maths. (pour plus d'infos sur mon emploi du temps, cliquer ici).

Plus on installe les élèves dans une routine, plus c'est rassurant pour eux et plus il est facile de les garder attentifs !

PREPARER ET PLANNIFIER UN MAXIMUM !
Ca paraît évident comme ça... mais c'est ce qui peut faire la différence ! Je passe beaucoup de temps chaque été à faire mes progressions et programmations, emploi du temps etc. car je sais qu'une fois l'année lancée, ça sera très très dur pour moi de prendre du recul sur ma pratique ! 

Avoir un cahier-journal précis mais utile en fonction de nos besoins (et pas juste pour faire joli !) est important. Savoir où l'on va, pourquoi on fait telle "leçon" à tel moment, pouvoir réajuster sont des petites choses toutes bêtes mais très efficaces pour rester serein(e) tout au long de l'année !

LE BRUIT ENGENDRE LE BRUIT
C'est élémentaire ! Plus le ton monte, plus on augmente le volume pour se faire entendre !

Il existe pourtant quelques petits trucs pour éviter le bruit en classe (personnellement, je n'ai jamais pu travailler dans le bruit, je ne le tolère donc pas dans ma classe !)

La première chose que j'ai apprise a donc été de NE PAS crier : c'est stressant et au mieux inefficace. Au bout d'un moment, le message de quelqu'un qui crie en permanence n'est plus audible. 

Attention, je ne dis pas de ne jamais lever la voix, mais d'y recourir vraiment en dernier ressort. 

Mais si on ne crie pas pour asseoir son autorité, comment fait-on ? 

Voici plusieurs possibilités :

Le  système "visuel" ou "je croise les bras et j'attends" fonctionne pas mal. C'est assez efficace, en général il y en a bien un qui finit par dire "mais chut, la maîtresse nous attend !". Ceci dit, c'est un système que je n'utilise plus car il faut avoir du temps et le temps, c'est ce qui me manque le plus !


Le système "auditif" : j'ai dans la classe une petite sonnette comme celles que l'on peut trouver dans les hôtels. J'ai acheté la mienne aux Etats-Unis mais j'en ai vu chez Casa en début d'année pour quelques euros. Vous pouvez également en trouver ici !
En début d'année, j'explique à mes élèves comment je vais utiliser cette petite clochette : à chaque fois que je donne un petit coup dessus, ils doivent s'arrêter net de faire ce qu'ils font, rester où ils sont même s'ils sont debout, se taire et croiser les bras. Ensuite, ils doivent attendre la consigne avant de pouvoir décroiser les bras. C'est très efficace ! Au début, je le fais souvent pour leur rappeler la règle et ensuite, de temps en temps quand vraiment je veux le silence et que bien-sûr je ne veux pas crier ! Ce petit son est vraiment très discret et ne dérange donc pas les autres classes !

- Le système "sanction" : sans rien dire, j'en repère un qui parle ou ne fait pas ce que j'attends de lui et je vais directement à mon petit panneau de couleurs et je lui mets un carton jaune, sans rien dire, mais en montrant bien ce que je fais ; ça suffit en général à calmer le groupe ! Ceci dit, j'y ai très peu recours car c'est un peu "négatif" comme système et je préfère être dans le positif avec le système suivant.

Le système "récompense" : à l'inverse, je repère un élève qui fait ce que j'ai demandé (par exemple "sortez vos classeurs"), je me dirige vers lui tranquillement et lui donne une perle en le félicitant bien fort pour que tout le monde entende : "je te remercie d'avoir sorti ton classeur tout de suite, sans faire autre chose ni discuter avec ton voisin". De la même manière que le précédent, c'est très efficace sur les autres qui du coup, se souviennent qu'ils devaient sortir leur classeur et s'y mettent... N'hésitez pas à aller faire un tour sur cet article pour plus d'informations !

DONNER UNE CONSIGNE DE FAÇON EFFICACE
Une des choses que j'ai retenue de mon IMF (j'ai eu la chance d'avoir quelqu'un de vraiment très constructif qui m'a beaucoup appris !) a été la manière de donner une consigne. Il y a quelques règles simples :


- toujours donner la consigne dans le silence (voir juste au-dessus ) ;

- être le plus précis possible dans sa consigne, donner des exemples si besoin ;

- écrire la consigne au tableau ;

- la faire reformuler par un élève pour vérifier sa bonne compréhension ;

- donner le signal du début de l'exercice ; 


Voilà pour ces petites astuces qui n'apprendront rien aux enseignants chevronnés mais qui pourront peut-être donner des pistes à d'autres !

61 commentaires:

  1. Bonjour. Merci pour ces rappels. Si tu me permets, je rajouterais quelques principes que j'utilise dans ma classe (des CM depuis une dizaine d'année): chercher des solutions avec les élèves, proposer régulièrement de nouveaux "trucs", ne pas hésiter à interrompre une leçon qui se passe mal (passer à l'écrit en leur expliquant pourquoi), faire régulièrement le point sur le degré de satisfaction que j'ai de leur comportement. Tout cela dans le calme même si j'ai remarqué que certains élèves réagissaient de manière plus positive à un rappel direct et ferme (mais calme). Prendre en compte également la personnalité de chaque élève me paraît important (c'est plus compliqué quand on est remplaçant).

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces supers conseils.
    le premier (mettre les élèves au travail tout de suite), est un conseil que j'avais trouvé dans un bouquin de péda anglosaxonne et qui m'avait le plus ébranlée (dans ma partique). C'est fou le temps qu'on perd bêtement en faisant l'appel, en vérifiant les cahiers de liaison etc, alors qu'on peut très bien ritualiser une vraie mise au travail (écrite), pendant laquelle on peut remplir un tableau d'appel ou de cantine (sans interroger les élèves : il suffit de vérifier d'un coup d'oeil s'il y a des places vides). Pour les mots sur cahiers, il suffit de demander aux élèves qui ont un mot d'aller poser le cahier ouvert sur telle table, pour l'appel de la cantine les élèves peuvent très bien, comme en maternelle, mettre une étiquette dans un tableau côté "je mange à la cantine" ou "je mange chez moi".

    Bref, tout ce qui évite les lectures à voix haute de listes d'appel, ou les moments pendant lesquels les élèves attendent les bras croisés... tout cela est évidemment efficace !

    Pour l'emploi du temps routinier, j'ai toujours fait ce choix aussi, et je trouve ça, en effet, très positif.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour vos commentaires !

    Fred, tu as tout à fait raison !!! En fait, j'avais mis d'autres choses dans ma liste mais j'ai découvert aujourd'hui que mes articles avaient une limite de place !!! Donc je pense que je ferai d'autres articles sur ce sujet de la gestion de classe qui me tient à coeur ! Merci en tout cas pour ton retour et tu as bien raison, des rappels fermes mais calmes sont aussi nécessaires ! :)

    Charivari, tout à fait d'accord aussi avec le temps qu'on peut perdre à toutes ces petites choses ! C'est pour ça aussi que dans la classe j'ai un cadre très précis pour tout ça (les papiers à tel endroit, les sous à un autre, etc.) ! Déjà que nous avons une école très étendue et donc que les déplacements nous prennent du temps, s'il faut en plus en perdre pour l'appel, les absents etc. on ne s'en sortirait plus ! Déjà qu'on ne fait que courir... :)

    RépondreSupprimer
  4. A propos de l'emploi du temps routinier ,c'est pas si facile avec les décloisonnements , les créneaux de salle de sport qui changent en cours d'année et la venue de l'intervenante chorale ... Je présente la journée aux élèves et je l'écris au tableau .
    Tu donnes de très bons conseils pour les consignes , validés depuis longtemps pour moi !

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir, en ce qui me concerne je n'ai pas de sonnette mais un triangle (instrument) et donc je m'en sers si besoin mais les élèves aussi s'ils le jugent nécessaire. A prsè j'ai un quadruple niveau donc pas toujours facile de travailler dans le silence comme je voudrais mais ça ve, je suis plutôt contente.Autrement j'ai lu quelque part qu'une ensaignante écriavait le mot SILENCE au tableau et effaçait les lettres en fonction du bruit.

    RépondreSupprimer
  6. Merci Alet pour ces rappels ! Pas de sonnette chez moi mais un mot tout simple : A-llo. Dit d'une voix calme et bien posée, tous écoutent. Quand vraiment c trop bruyant et que je ne veux pas en rajouter, je compte sur mes doigts en levant bien haut la main : le silence se fait avant 5, ceux qui dépassent changent de couleur ;-)
    J'ai aussi utilisé le système d'un mot écrit au tableau : si j'arrive au bout de récréation, c 5 minutes en moins (pas besoin cette année ;-p)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ces conseils très utiles car je débute dans ce métier. Je m'emploie à les appliquer!! Pour moi, parler à voix basse est le plus dur à appliquer mais quand j'y arrive, ça marche!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ces conseils de bon sens : étant brigade j'avais vu dans une classe un fonctionnement de "mise au travail" de ce type ET routinier : le lundi ils avaient une petite feuille de calcul, me mardi de l'écriture ...
    Pour l'emploi du temps routinier je me suis rendu compte que même les cycles 3 sont assez "angoissés" par le "que va-t-on faire après ?", leur épargner cette interrogation leur permet sûrement de décharger une partie de leur tension pour être plus serein en classe.

    RépondreSupprimer
  9. Bravo pour tous ces bons petits conseils. Ecris noir sur blanc, ils permettent de nous recentrer, et surtout de garder notre calme, parfois....grrr !!! Le coup de la sonnette, je vais essayer... simple, rapide, efficace. Comme tout ce que l'on trouve ici, ce sont des idées pratiques d'une enseignante qui gère une classe.
    Merci infiniment.

    RépondreSupprimer
  10. Le système de tableau de sanction est bien fait ça donne des idées. Je voulais justement mettre quelque chose comme ça en place. Je voulais mettre des bandes de couleur ( vert jaune orange et rouge) et mettre l'étiquette du nom de l'enfant en fonction de son comportement.
    Steff

    RépondreSupprimer
  11. J'ai mis en place ces astuces dans ma classe (école très difficile), et ça porte ses fruits !
    Je ne dit pas que c'est toujours parfait, mais je crie beaucoup moins, et les enfants me réclament des défis pour avoir des perles ! J'ai acheté des jeux de société, et le vendredi pendant 20 min, ils en profitent !

    Le tableau de comportement fonctionne bien aussi. Les élèves s'y reportent et sont fiers de colorier en vert quand tout s'est bien passé.

    J'ai également mis en place la carte champion de copie, cela les motive à écrire leurs leçons avec soin et en essayant de ne pas faire d'erreur. Chaque carte de champion de copie complète donne droit à un privilège. Les élèves ont pris le rythme, sauf un ou deux qui s'en fiche, mais malheureusement pour ces enfants, je crois que plus rien ne peut les motiver... C'est dommage, mais en tout cas, pour les autres, ça fonctionne ! :)

    RépondreSupprimer
  12. Merci à tous pour vos témoignages !!! Plein d'idées super de tous les côtés ! Merci de les partager avec nous ! :)

    RépondreSupprimer
  13. J'avais hâte de lire ton prochain article. Merci pour ce rappel efficace. Pour ma part, j'utilise un petit carillon en guise de cloche. C'est un son doux et calme, c'est efficace.

    Au fait, j'ai bien reçu le e-mail!

    À bientôt!

    RépondreSupprimer
  14. Parfois difficile de rester calme...mais bon, s'énerver n'arrange rien, on est bien d'accord !

    on peut aussi isoler un élève qui met la pagaille et lui expliquer qu'il reviendra quand il sera prêt à écouter!
    De mon côté, j'ai vraiment du mal avec les perles, les croix et compagnie ... je mets en place des règlements, mais j'applique rarement les sanctions ou les récompenses, je trouve ça trop fastidieux et je n'arrive pas à m'y tenir ! En effet, le bruit apparait surtout lors des travaux de groupe, des regroupements et des changements d'atelier. Et donc là, c'est tout le monde qui parle (ou presque)... alors que faire dans ces moments là ?
    je crois qu'il faut bien tolérer un peu de bruit parfois même si comme toi j'ai de plus en plus du mal !
    En tout cas merci pour ces petits rappels !

    RépondreSupprimer
  15. Coucou Karot,

    Merci pour ton message !
    C'est sûr que c'est difficile dans un premier temps d'accepter de perdre du temps pour les perles etc. MAIS le gros avantage, c'est qu'une fois que c'est installé, ça roule tout seul ! Personnellement, si j'ai un problème avec un élève, je le prends à part tout de suite, je lui règle son compte (façon de parler hein !!!) et je reviens avec lui.
    Lors des travaux de groupe, il faut fixer la règle avant avec eux et appliquer ce que tu as prévu, mais c'est sûr que tu ne peux pas improviser. Si ça dépasse les bornes, tu arrêtes tout, tu recadres, tu menaces (de choses que tu vas tenir) et au moindre écart, tu sanctionnes (pour l'exemple au moins). Seule manière pour eux de comprendre que quand tu dis quelque chose, tu le fais. La fois d'après ils s'en rappelleront !
    Après la tolérance au bruit, c'est personnel, moi bien-sûr qu'en travail de groupe j'ai une tolérance plus grande qu'en travail individuel, mais ça doit toujours rester à un niveau de voix correct. Je ne sais pas faire autrement ! :)

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir,
    Il y a vraiment des tonnes de bonnes idées à prendre ici ! Merci pour ce partage.
    Je me pose une (au moins ) question en ce moment : comment fais-tu pour donner les devoirs à faire à la maison : est-ce que tu perds 1/4 h à les faire copier tous les soirs par les élèves ou est-ce que tu fais d'une autre façon?
    Merci de ta réponse.
    MP

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour MP !
    Merci pour ton message. Pour les devoirs, j'ai un tableau blanc à gauche de mon TBI sur lequel je note les devoirs de la semaine (lundi, mardi, jeudi, vendredi restent toujours au tableau). Je note les devoirs au fur et à mesure et le boulot de mes élèves est de les noter soit au même moment soit quand ils le peuvent. C'est leur boulot de prendre un moment pour les noter et je ne dédie donc pas un moment spécial pour ça, c'est à eux de s'organiser ! :)

    RépondreSupprimer
  18. Un louchée de bons conseils, que je vais essayer de mettre en place! Pour l'emploi du temps routinier, j'ai réussi à avoir une routine pour les matinées (les classiques français et maths), mais pour le reste, j'ai du mal. Et la mise au travail à l'écrit en entrant, on me l'avait déjà dit, mais je ne le fais pas, je vais tenter! Avec un cahier d'écrivain, je pense que ce serait bien.. il va falloir que j'achète les cahiers par contre! idem pour la clochette ou le triangle (je connais quelqu'un qui utilise un bâton de pluie) et je pense que je vais aussi trouver une marque pour féliciter les élèves qui s'appliquent pour la copie et le soin, peut-être avec un tampon-encreur que je mettrais dans la marge..?

    En parlant des devoirs, les corriges-tu collectivement ou bien individuellement? Quand je corrige, je mets souvent des conseils parfois je leur dis de prendre 1 minute pour lire quand je les rends, mais je me demande s'ils le lisent chez eux et s'ils en font quelque chose...

    Bonne soirée et merci à tous (je crois que je dis merci dans chacun de mes messages, j'epère que ce n'est pas trop répétitif !)

    RépondreSupprimer
  19. Merci pour ta réponse.
    J'ai peur que certains partent sans les devoirs écrits vu la lenteur de certains, mais c'est un fonctionnement qui me tente. J'avais aussi pensé à leur donner une feuille où tout était écrit pour la semaine. Mais si jamais je veux réajuster en cours de semaine, ça devient compliqué donc ton système est tentant. Je mets également les devoirs sur le site internet de l'école.
    Ton site fait vraiment réfléchir. Je suis également en pleine réflexion sur les ateliers maths, mais j'ai 27 élèves (14 CM2 et 13 CM1), donc c'est compliqué pour faire trois groupes et si je fais quatre groupes, ça diminue d'autant le temps de recherche avec moi... J'ai encore de quoi me torturer le cerveau. Chouette !
    A bientôt.
    MP

    RépondreSupprimer
  20. Elise (n°2), les devoirs sont corrigés collectivement, je pense comme toi que malheureusement les élèves ne font pas grand-chose des remarques que l'on peut leur faire par écrit sur leurs cahiers...
    Pas de souci pour les "mercis", ça fait plaisir au contraire ! :)

    MP, c'est un coup à prendre ! Au début ils ont du mal mais je les mets face à leurs responsabilités : les devoirs sont écrits, tu te débrouilles. Après ils finissent par s'en souvenir ! Ca fait pour moi, partie de leur boulot d'élèves.
    Pour les ateliers de maths, c'est vrai que vu la physionomie de ta classe, ça ne paraît pas évident... j'espère que tu trouveras une solution ! L'année dernière j'avais moi aussi 27 élèves et j'avais un groupe de 14 (les plus "forts")...
    Bon courage ! :)

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour ces conseils simples mais efficaces :) Je trouve ton blog très utile.

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour ! Et merci beaucoup pour ce blog que j'ai découvert il y a peu. J'ai tout particulièrement aimé les articles sur les ateliers. Même si pour l'heure je ne me "sens pas" de les mettre en pratique pour tout un tas de raisons, je vais m'empresser de te piquer quelques idées !
    Si je poste sur cet article plutôt qu'un autre, c'est parce que c'est celui qui m'a attirée vers ton blog. Le coup du "mettre les enfants de suite au travail" m'a bien fait rire : il m'a rappelé le premier mois terrible de ma première année d'enseignement où je n'avais pas mis ça en place. Un tout petit truc qui change la vie ! Chez moi il s'agit de lecture offerte car je trouve cette entrée plus "douce", mais au contraire de l'écriture, ça exige ma présence.
    Au plaisir de lire tes prochains articles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue sur le blog Lauraza, et merci pour ton message ! C'est super de commencer la journée par la lecture offerte, c'est vrai que ça permet un démarrage en douceur ! :)

      Supprimer
  23. Je me régale de venir ici et de trouver de l'inspiration. Bien que je sois en cycle2, je me suis inspirée des ateliers pour la lecture en CP notamment. Les plus faibles, le groupe printemps, sont avec moi pour être soutenus pendant les exercices, et le groupe été, lecteurs autonomes ou quasi, fait le même travail, en autonomie. On fait le bilan tous ensemble. Tout le monde s'y retrouve. Sinon, je "déblaye" avec le groupe "printemps" et ce sont eux qui expliquent les consignes au groupe "été". Ils ne sont pas peu fiers!
    J'utilise aussi les mini leçons avec les 6 CE1, assis sur un tapis...
    Je serais curieuse de savoir si quelqu'un s'est lancé dans l'adaptation de ces méthodes avec le cycle 2 car les CP que j'ai cette année, et que j'aurais l'an prochain sont vraiment très bons lecteurs, et je les vois bien avec une boîte de lecture... Si tu as des pistes, je suis preneuse.

    Merci pour tout! Et bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo pour tout ça Mag05 ! C'est super que tu aies installé tout ça dans ta classe ! Pour info, le "reading workshop" est particulièrement mis en place dans les classes de 1st à 3rd grade aux Etats-Unis, soit CP à CE2 donc tu es complètement dedans ! :) Moi je les vois bien avec une boîte de lecture tes élèves... :)

      Supprimer
  24. Bonjour,
    je découvre avec un grand intérêt ton blog !! Je cherche en permanence à me former, et notamment dans la gestion de classe car c'est tellement primordial ... Je me permets de demander conseil car je suis un peu perdue à ce sujet cette année!!
    Pour resituer rapidement le contexte, j'ai pris la classe début mars après un congé parental et à mi-temps en ce1. On m'avait bien prévenu que cette classe était agitée, dispersée...mais je ne m'y fait pas, d'autant plus que j'ai le sentiment qu'ils se relâchent encore + avec moi. Je sais bien qu'il ne reste que quelques semaines mais pour autant, j'ai envie de tenter ce système de récompenses + fun friday (en l'adaptant un peu). Je me dis que ça ne peut pas être pire, et j'aimerais relancer quelque chose de positif car là j'en viens à broyer du noir avec ce groupe (perte de confiance...)d'autant + que je risque de me faire inspecter d'ici la fin juin, et que ces débordements me stressent énormément!! Bon désolée je vide mon sac...
    Ma question est donc: est-ce que ça peut avoir des effets positifs sur une courte période ? Est-ce que ça peut se mettre en place si tardivement dans l'année ?
    J'aimerai y croire, car là vraiment,je ne sais plus quoi faire avec cette classe!
    Merci d'avoir pris le temps de me lire, et si possible de m'apporter vos conseils :-)
    Et bien sûr, grand merci pour tous ces partages, toutes ces idées qui enrichissent nos pratiques et nos réflexions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      C'est compliqué d'arriver en cours d'année quoiqu'il arrive ! La première chose est de parvenir à se faire respecter.
      Il faut réussir à être à la fois ferme et juste.
      Il faut leur mettre les choses au point, et leur dire que quoiqu'il arrive, c'est TOI qui diriges la classe et pas eux, que tu ne laisseras pas passer les "mauvais" comportement.
      Ensuite, je crois beaucoup au "comportement positif". Les perles en font partie. Par exemple, tu donnes une consigne, et au lieu de crier pour que ceux qui ne la respectent pas se fasser gronder, tu ne dis rien et tu donnes une perle à ceux qui font ce que tu as demandé en disant bien fort pour que tous entendent "merci X de t'être mis tout de suite au travail". Il faut faire ça souvent et crois-moi, ça fonctionne bien ! :)
      N'hésite pas à aller voir l'article dans lequel je parle plus précisément du système des perles ! :)

      Supprimer
    2. Merci de ta réponse...
      oui j'ai lu l'article, et suis vraiment intéressée par ce système, mais je me demandais si on pouvait "rattraper" des mauvaises habitudes si tardivement dans l'année. J'ai bien conscience de tout ce que tu me dis (se faire respecter), mais je sais que parfois et souvent j'ai été débordée par ce groupe ... J'ai envie de croire que je peux quand même obtenir quelques résultats...
      Si tu as un avis sur la question, je suis preneuse.
      Merci d'avance!

      Supprimer
    3. Ah oui bien-sûr que tu peux commencer maintenant ! Ca te fera un bon test en plus pour l'année prochaine en tout cas ! Rattraper des mauvaises habitudes... essaie et tu verras bien, tu n'as rien à perdre et tout à gagner ! Donc, fonce ! :)

      Supprimer
    4. C'est exactement ce que je me dis ... je ne vois pas ce que je pourrais y perdre ( à part peut-être des espoirs :) !)
      Merci d'avoir pris le temps de me répondre! Ta réponse me donne du courage pour oser...

      Supprimer
    5. Super ! J'espère que ça va bien fonctionner !

      Supprimer
  25. Bonjour,
    Merci pour toutes ces idées pour préparer ma rentrée en CE2-CM1 (niveaux que j'ai déjà eus). Mais je vais avoir en plus des CP ou CE1 et là c'est la panique. Que faire ensemble ? Faire plusieurs moments de rituels me semble compliqué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mayleb,
      Pas de panique, je suis sûre que tu peux trouver des activités qui peuvent plaire à tous ! Le mot du jour par exemple, existe en version 7-9 ans, en français et en anglais donc ça fonctionne ! Tu peux aussi choisir de faire écouter de la musique, ou alors que certains rituels soient faits par les grands (ceux qui maîtrisent donc la lecture) et d'autres soient faits par les petits ! (présenter une oeuvre d'art par exemple !)

      Supprimer
    2. Merci de me rassurer.
      Comme j'ai "un peu le choix",le but étant de décharger la classe de CP-CE1, me conseillerais-tu de prendre 6 CP (déjà fait un an de CP)ou 6 CE1 (jamais eu) avec mes 18 CE2-CM1 ?

      Supprimer
    3. Honnêtement, si j'étais toi, je prendrais les CE1... le poids en moins de l'apprentissage de la lecture et une certaine continuité dans les apprentissages ! :)

      Supprimer
    4. Merci pour les conseils.

      Supprimer
  26. Je retiens l'astuce de la sonnette. Je n'ai pas une voix très portante et j'avoue que ça me permettrait d'éviter de m'égosiller à longueur de journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la sonnette ça fonctionne très bien et ça évite effectivement d'avoir à crier (ce qui est on ne peut plus contreproductif) ! :)

      Supprimer
  27. Bonjour!
    Tu me surprends, tu écris: " ma plus grande angoisse était de ne pas me laisser déborder par mes élèves". Moi c'est le contraire, c'est de me laisser déborder...
    Il est l'air très riche ton blog, et je pense que je dois m'améliorer concernant la gestion de classe (on peut toujours s'améliorer...).
    Bonne rentrée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mirobolande, c'était dans le même sens que toi (ma phrase est mal tournée !), bien-sûr, mon angoisse est que mes élèves me débordent et que je n'arrive pas à les récupérer ! :)
      Bonne rentrée à toi aussi ! :)

      Supprimer
  28. super ton idée de sonnette. mes élèves sont super sympas mais très bavards et on a une classe qui résonne (haut plafond, et hauts murs bien lisses...). du coup j'ai voulu l'acheter sur amazon. Et là, surprise !! "amazon" me dit que les autres clients qui ont acheté cet article ont aussi acheté une boite de perles, un lot de chenilles, 365 mots d'anglais, le feuilleton d'hermes et l'histoire de l'art est un jeu.
    Bon, ben je crois que les seuls clients de cette sonnette sont de fervents lecteurs de ton blog et adeptes de ta pratique !

    Encore merci pour tout tes conseils !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vu ça et ça m'a bien fait rigoler !!! :)

      Supprimer
  29. Bonjour !
    P.E. de CM2 en "zone éclair" à Roubaix, je me régale depuis vendredi soir à lire certains blogs d'instit'. Le tien et celui de Bruce Demaugé-Bost sont mes préférés. Une bouffée positive et constructive en cette fin de période difficile, fatigante, et stressante (pas fait le quart de ce qui était prévu dans mes progressions... l'angoisse!!).
    Je voudrais partager quelque chose vu ailleurs, mis en place dans ma classe et qui fonctionne -du tonnerre- pour le bruit : la jauge de bruit. J'ai fabriqué un dispositif qui tient sur une demi-feuille A4 (10x29,7), 3 zones (verte, orange et rouge), un curseur. Les élèves savent que c'est ma jauge "personnelle". Lors des travaux de groupes ou de binômes, ou bien en arts visuels, on commence dans le vert, si je me lève et bouge le curseur vers le haut... Si on dépasse la zone orange, l'activité est arrêtée et on passe à de l'écrit-individuel.
    Cela n'est jamais arrivé, les élèves s'auto-régulent et apprécient grandement que mes attentes sont ainsi explicitées (clairement, et... sans bruit!).
    Merci encore de partager ainsi ton expérience, tu me redonnes l'envie, la flamme...
    Marion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Marion pour ton message !
      Alors, la jauge de bruit, je l'ai découverte cette année... dans la classe de ma stagiaire !
      Merci en tout cas d'en avoir parlé ! C'est super que ça fonctionne bien ! Je suis sûre que l'on peut trouver tout un tas de petites choses comme ça pour se faciliter la vie au quotidien ! :)

      Supprimer
  30. moi, je croise les bras, j'attends, je crie, j'utilise une clochette, j'encourage, je punis, je félicite, je rame :))

    RépondreSupprimer
  31. Merci pour ces idées ! Et, j'adopte de suite la sonnette...

    RépondreSupprimer
  32. Je découvre avec plaisir ton blog et je viens aussi te remercier pour ce beau boulot partagé.
    J'utilise aussi la plupart de tes astuces pour une ambiance de classe calme et ça fonctionne pas mal même si je peux mieux faire évidemment.

    RépondreSupprimer
  33. Merci pour toutes ces astuces... je ne suis pas institutrice mais psychologue et je m'occupe d'un groupe de 7 enfants dans une école des devoirs (2h - 3 fois par semaine)... Je rame depuis septembre car ils sont hyper dissipés (bon aussi, après 8h d'école je me met à leur place, je les comprends... en plus ils ont des difficultés scolaires pour la plupart et rament dans leurs devoirs). Je suis pressée d'essayer tous ces petits trucs simples à mettre en place et qui m'éviteraient de crier tout le temps alors que je déteste ça et que je me rend bien compte de l'inefficacité... Merci Merci d'avoir créé ce blog!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Le secret, c'est d'essayer! Bon courage en tout cas ! :)

      Supprimer
  34. En tant que jeune professeur stagiaire, ces techniques de gestion de classe sont toujours précieuses ! Je prends note et je mettrai en pratique !

    RépondreSupprimer
  35. Merci pour cet article ! Enseignante depuis peu, votre article m'a donné quelques idées !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super! Je suis contente que ça vous soit utile! :)

      Supprimer
  36. Merci pour ces précieux conseils. PE stagiaire depuis la rentrée, je galère à finir mes journées et même tout simplement à programmer mes leçons et mes journées, car j'ai une classe très bavarde, et il m'est difficile de garder le silence. Une leçon que je prévois pour 45min, je la fait en 2h... Et je n'arrive pas à différencier les apprentissages des CE2 et des CM1, car dès que je lache mes CE2 pour travailler avec les CM1, ils font du bruit et n'arrivent pas à étre autonomes. Alors merci de tout ces conseils, j'espère qu'ils vont être efficace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'espère que cette année s'est bien passée! :)

      Supprimer
  37. Bonsoir
    J'ai un réel problème surtout avec les classes de 3ème année donc 8-9 ans. Je hausse le ton pour me faire entendre mais je n'aime pas ça! mais je n'arrive pas à les gérer, je ne suis pas leur institutrice..parfois même ils chantent! ils sifflent! ils rigolent entre eux, je ne sais plus quoi faire.. merci pour votre aide précieuse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Bien sûr, pour ne pas être originale, Thank you for tout ce travail de qualité que tu partages...Oui, je ne suis pas hyper bonne en Anglais...d'où ma question: POURQUOI mais POURQUOI tes affichages (entre autres) sont en Anglais???
      J'ai bien compris que tu t'inspires beaucoup des pédagogies américaines...mais quel est l'intérêt de mettre de l'Anglais partout dans ta classe? Je me suis dis:
      Les élèves sont dans un "bain" d'Anglais et vont progresser...
      OUI MAIS...est-ce que quand tu sors un nouvel affichage, tu le leur traduis? ou bien c'est si intuitif qu'ils le comprennent?
      Je viens du cycle 2 où l'on m'a dit de ne surtout pas afficher de l'écrit anglais avant que les élèves le maitrisent à l'oral...D'où mes interrogations...
      En tous cas, bravo à toi!
      Et très bonne continuation!
      Nathalie

      Supprimer
    2. Bonjour,
      C'est très difficile de donner des conseils à distance... :( Il faudrait que je puisse venir dans votre classe... :-/

      Supprimer
    3. Bonjour Nathalie,
      C'est un point intéressant que tu soulignes. Je me suis vraiment lâchée dans les affichages en anglais quand mon inspectrice m'a donné le feu vert. C'est plus pour un bain de langue qu'autre chose. :)

      Supprimer