24/08/14 : Back to work! J'ai répondu aux commentaires, je m'attaquerai sous peu aux mails! Et au reste, bien-sûr! :)

lundi 6 février 2012

A propos du "reading workshop"...

Dessin de Quentin Blake
Tout à l'heure, en faisant des recherches pour ma classe, je suis tombée sur cet article du NY Times sur le reading workshop. Du coup, j'ai eu envie de le partager avec vous car ce qu'il dit résume parfaitement ce qu'est un "reading workshop" dans sa philosophie et parle d'un de mes auteurs préférés, Nancie Atwell, une des premières avec Lucy Calkins à avoir envisagé l'enseignement de la lecture différemment.

Ce qui m'a le plus surprise finalement dans cet article qui date de 2009, c'est que le "reading workshop" reste une exception aux Etats-Unis, après toutes ces années d'existence et qu'il est loin d'être appliqué partout !
Voici un court extrait, traduit par mes soins... (je manque malheureusement de temps pour traduire le reste de l'article mais j'encourage celles et ceux qui ne se sentent pas à l'aise avec l'anglais d'essayer quand même de le lire via un traducteur... oui je sais, la traduction est horrible, mais c'est mieux que rien !).

"Pendant des années, Lorrie McNeill a pris plaisir à enseigner à ses élèves "To kill a mocking bird" le classique de Harper Lee considéré par beaucoup d'américains comme un rite de passage littéraire obligatoire. Mais à l'automne dernier, pour la première fois en 15 ans, Mme McNeill, 42 ans, n'a pas donné ce livre à lire à ses élèves (...) La nouvelle technique que Mme McNeill utilise désormais, dans laquelle les élèves choisissent eux-même leurs livres, en discutent en tête à tête avec leur enseignante ou entre eux et tiennent un journal détaillé de leurs lectures fait partie d'un mouvement qui s'apprête à révolutionner la manière dont la littérature est enseignée aux Etats-Unis. Bien que cette technique ne fasse pas l'unanimité parmi les enseignants, de nombreuses variantes de cette manière de faire, connue sous le nom de "reading workshop" (atelier de lecture) prend une certaine ampleur."
Dans l'article ils parlent beaucoup de Nancie Atwell qui a longtemps enseigné en école publique avant de fonder sa propre école pour y appliquer ses méthodes. Elle s'adresse surtout à des enseignants de collège mais ce qu'elle dit dans ses livres s'applique au reste !

Son best-seller est In the Middle: New Understandings About Writing, Reading, and Learning, que je n'ai pas lu (500 millions d'exemplaires vendus depuis sa sortie en 1987) mais j'ai par contre dévoré The Reading Zone: How to Help Kids Become Skilled, Passionate, Habitual, Critical Readers que je vous recommande vivement d'acquérir (si vous lisez l'anglais bien entendu, cet excellent bouquin n'étant pas traduit à ma connaissance).
Voici une petite liste rapide et non exhaustive que j'ai établie de ce qu'apporte l'approche du reading workshop par rapport à une approche plus "classique". Celle-ci permet :
- de donner aux élèves le choix des livres qu'ils lisent : nous-mêmes en tant qu'adultes, nous aimons faire nos propres choix de livres... Nous avons tous en tête des souvenirs de lycées ou d'université où l'on nous "imposait" des classiques que l'on lisait (ou qu'on ne lisait pas !) avec réticence... 

- à apprendre que l'on peut prendre du plaisir à lire ! Si on veut que nos élèves lisent des livres, il faut les leur "vendre" et leur donner envie de les lire et de prendre du plaisir en les lisant ! La lecture offerte, la présentation de livres par l'enseignant ou par l'élève jouent un rôle très important dans ce plaisir de lire !

- un partage, entre l'adulte et l'enfant et entre enfants ! Avoir des  discussions enflammées autour des livres, par le biais des clubs de lecture ou par la lecture à deux permettent des échanges extrèmement enrichissants !

- de donner une certaine liberté à ses élèves ! On autorise les élèves à abandonner des livres, ou à faire une pause dans leur lecture... de lire plusieurs livres à la fois ou relire un livre qu'ils ont déjà lu s'ils le souhaitent ! On leur permet également de lire des livres qui nous paraissent parfois un peu "simples" mais qui permettent d'allumer la flamme de la lecture avant de passer à des lectures plus complexes ;

- de faire évoluer les élèves dans leurs lectures, en leur suggérant des livres de plus en plus complexes et intéressants et en leur permettant de réfléchir constamment à ce qui se passe dans les livres qu'ils lisent tout en faisant des liens avec leur propre vie ;

- de s'adapter à tous les élèves, quel que soit leur niveau, quel que soit leur bagage culturel et leur milieu social et de les faire avancer à leur rythme...

Si aux Etats-Unis ils ont Nancie Atwell, en France nous avons Daniel Pennac ! (celui-ci est d'ailleurs abondamment cité dans les livres pédagogiques américains sur le reading workshop). 

Si vous n'avez jamais lu son excellent ouvrage Comme un roman, courez-y ! (personnellement, je l'ai dévoré en une heure ou deux !). C'est un vrai traité positif sur la lecture qui reprend toute la philosophie du "reading workshop" ! 
Je vous glisse ici le résumé d'amazon.fr : "Un prof peut-il conseiller à ses élèves de sauter les pages d'un livre, de ne pas finir un roman et même de ne pas lire ? Oui, si c'est le seul moyen pour les faire entrer dans le monde magique des livres. C'est en tout cas le parti pris de Daniel Pennac : auteur à succès depuis Au bonheur des ogres jusqu'à Monsieur Malaussène, il est aussi professeur de français, et il a bien compris qu'il ne sert à rien de vouloir forcer les élèves : si on leur donne le droit de sauter les premières pages de description du Père Goriot de Balzac, on leur laisse une chance de se laisser envoûter par Rastignac. Et c'est l'essentiel, car se priver de Balzac, et de tous les autres, c'est passer à côté d'un grand bonheur. Et d'une grande liberté.
Redonner aux lecteurs un accès aux textes ; rendre aux textes leur pouvoir de fascination, de subversion, de magie : tel est le credo de ce traité de lecture, qui est en fait un véritable traité d'humanisme. Et qui se lit, bien sûr, "comme un roman"... --Karla Manuele"
La toute première ligne de mon mémoire de CAFIPEMF était d'ailleurs la toute première ligne de "Comme un roman" : "Le verbe lire ne supporte pas l'impératif. Aversion qu'il partage avec quelques autres : le verbe « aimer »… le verbe « rêver »… On peut toujours essayer, bien sûr. Allez-y : « Aime-moi ! »     « Rêve ! » « Lis ! » « Lis ! Mais lis donc, bon sang, je t'ordonne de lire ! » -Monte dans ta chambre et lis ! Résultat ? Néant."

N'oubliez pas surtout, de lire et commenter avec vos élèves en long, en large et en travers, les fameux "droits du lecteurs" qui se trouvent dans ce livre, surtout qu'ils ont été illustrés avec talent par Quentin Blake !
Bref, vous le saviez déjà, je suis emballée par cette manière de faire que je pratique depuis plusieurs années avec bonheur dans ma classe... alors allez-vous vous y mettre aussi ? :)

39 commentaires:

  1. enfin un nouvel article, je vais voir ton blog 2 à 3 fois par jour et ce matin surprise merci encore je l'ai lu en diagonale mais je vais relire le tout la tête reposée pendant les vacances. Je voulais juste te demander où l'on peut trouver l'affiche des règles de Pennac, et une deuxième question: j'aimerai imprimer tes articles pour les lire tranquillement et pas devant un ecran, y a t il une possibilité pour que tu enregistres l'article sous pdf pour l'imprimer plus facilement car si j'envoie une impression depuis l'écran je sors 27 pages et sur tous les articles.... voilà c'est une demande perso mais bien utile pour moi. Bonnes vacances, je vais me lancer dans plein de nouveautés à la prochaine période grâce à toi
    loumaclé

    RépondreSupprimer
  2. Je retrouve exactement tous les aspects positifs que j'ai pu observer en classe.
    Quel plaisir d'entendre des élèves me supplier d'aller à la BCD pour emprunter des livres ou me demander de leur conseiller une lecture !
    Quel bonheur de voir des CE1/CE2 passionnés lorsque je leur lis Matilda de R. Dahl.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Loumaclé ! Je vais voir si je peux installer quelque chose pour pouvoir imprimer mais je ne garantis rien ! Sinon, as-tu essayé de sélectionner juste le texte que tu voulais et de l'imprimer en cliquant sur "sélection" ? Bon courage pour la mise en place des nouveautés ! :)

    Gali, oui tu as raison, c'est vraiment très chouette de voir ses élèves sous cet angle-là ! Encore une raison qui fait que vraiment, je ne pourrais pas revenir en arrière dans ma pratique ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Ah, Daniel Pennac, Quentin Blake, Roal Dahl, Yak Rivais, hmmm, que de bon souvenirs, je les adorais petite et plus grande aussi !
    Tu donnes vraiment envie de mettre ça en place, pour moi ce sera à la rentrée quand j'aurai récupéré ma classe.
    Une année, un CM1/Cm2 en ZEP avec des élèves pas très portés sur la lecture, j'avais abordé les droits du lecteur de Pennac, mais du coup, certains n'ont plus voulu lire le livre que nous étions en train de lire. J'ai eu le sentiment de perdre le contrôle en classe, ce n'était pas facile mais quand j'y repense, si ils avaient choisi eux mêmes leur livre, ce ne serait pas arrivé ou bien ils seraient passés à un autre livre ! Je suis conquise par ta manière de fonctionner !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Tout d'abord, je tiens à te remercier pour tout ce que ton blog m'apporte, en effet, ces derniers temps, je ne me sens pas très à l'aise dans ma pratique de classe (je suis "nouvelle" dans le métier et je commence juste à prendre un peu de recul) et là...je trouve enfin des réponses concrètes à tant de questions que je me pose sur l'enseignement de la littérature. MERCI
    Du coup j'en profite pour te poser encore une question ;o) Que penses tu de la méthode "les 5 au quotidien" ? C'est un peu différent de ta façon de faire en classe à ce que j'ai pu lire, mais il y a des points communs.
    Encore merci de nous faire partager ta pratique.
    Bonne soirée.

    M.Y.

    RépondreSupprimer
  6. J'appelle ça comité de lecture mais ça revient au meme, quand ils ont lu ils ont juste à faire une petite fiche ou ils notent le titre, l'auteur, la date de fin de lecture(si le livre a été fini) et un 'smiley' pour leur appréciation. le vendredi, on tire au sort et ils viennent parler de du livre. ça déborde d'envie de lire depuis 10 ans dans ma classe! (en vrai il y a souvent deux trois 'résistants' qui lisent peu) Je donne en devoir 'roman 10,15 ou 20 min' mais ils lisent souvent bien plus.
    Merci pour le partage!

    RépondreSupprimer
  7. Anna, oui c'est sûr qu'il faut tout un ensemble de choses pour que ça ne se produise pas... mais comme tu dis, si tu laisses le choix et que tu réunis toutes les conditions pour que ça se passe bien, ça ne devrait pas arriver... Ca ne m'est jamais arrivé, mais parce que dès le début, on a parlé du fait qu'on avait le droit de sauter des pages, abandonner des livres etc.

    M.Y, merci pour ton message ! J'ai lu les 5 au quotidien (ou plutôt sa version originale "daily 5") il y a quelques années et même si j'ai été très séduite par le fonctionnement, je ne l'ai jamais appliqué en tant que tel pour plusieurs raisons : d'abord ça n'est qu'une "variante" du reading workshop, ensuite pour les classes au-dessus du CE2, ça se transforme en "3 au quotidien", et ces trois composantes se retrouvent dans le reading workshop. La seule différence, c'est l'organisation que ça demande : pour moi, ça ne me semble pas adapté à notre système français tout simplement parce que nous manquerions de temps pour le mettre en place de façon efficace. J'ai déjà comparé différents emploi du temps aux US et ils ont en général 11h d'anglais contre 7h et quelques pour nous... donc pour moi, très bien dans le principe, mais trop lourd et peu adapté pour le système français... Pour moi, le système de base du reading workshop avec ses trois composantes est plus facile à mettre en place... Ceci dit, j'ai piqué des idées du bouquin quand même ! :)

    Margot, merci pour ton message et pour ton expérience ! :) C'est vrai que c'est très satisfaisant comme système ! :)

    RépondreSupprimer
  8. Alors moi aussi je suis une des nombreuses fans de ce blog où je viens chercher des réponses à mes remises en question professionnelle. Le "reading worshop" me tente énormément pour mes CM1/CM2; je le mettrai sûrement en place pour l'an prochain en totalité ou partiellement je ne sais pas trop encore car nous avons un comité de lecture sur la commune (prix littéraire) donc il faut pouvoir combiner le tout ! En tout cas merci beaucoup pour le partage de ton expérience, de tes documents, de tes lectures et liens divers... et je serai très curieuse de lire ton mémoire de CAFIPEMF.
    Vraiment tous mes remerciements pour le temps passé à compléter ce blog....(mon mari lui te remercie moins vu le temps que je passe à lire ce que tu postes et les liens conseillés).

    RépondreSupprimer
  9. y'avait un moment que je n'avais pas laissé de commentaires malgré mes nombreuses visites quotidiennes pour voir s'il y a de nouveaux articles ou de nouveaux commentaires (suis accro à ce blog lol)
    J'ai une question qui m'est venue suite à un article sur le blog de mélimelune qui propose une séquence complète sur l'album Une histoire à quatre voix:
    travailles tu des albums en entier comme elle le fait en plus des ateliers de lecture ou intègres tu l'étude d'albums complets dans tes mini leçons (support de tes mini leçons pour illustrer une ou des stratégies)??
    Vu que tu as dans ton emploi du temps 4 créneaux ateliers de lecture , je suppose que tu dois illustrer tes mini leçons en utilisant un album quitte donc à utiliser le même album pour plusieurs mini leçons? c'est ça ?
    Je te remercie pour ton éclairage.

    RépondreSupprimer
  10. Papayoute, merci pour ton message ! Je ne peux que t'encourager à lancer un atelier de lecture dans ta classe ! :)

    Fofy, en général, les albums servent pendant les mini-leçons de support pour travailler telle ou telle stratégie ! C'est marrant parce que j'ai vu justement l'article sur "une histoire à quatre voix" alors que je venais de le lire à mes élèves ! :) Je peux donc aussi utiliser un même album pour plusieurs mini-leçons si besoin ! :)

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ta réponse , je voyais ça comme ça aussi en effet!

    RépondreSupprimer
  12. Et bien c'était la période Histoire à quatre voix : je l'ai aussi travaillé avec mes élèves ! Je vais sans doute tester tes ateliers lecture après les vacances mais j'ai du mal à caser la lecture ET l'étude de la langue dans les créneaux horaires... Tu réussis à tout faire en deux fois 45 min dans la semaine ? J'ai besoin de deux fois plus de temps ! et encore... merci si tu peux m'éclairer...

    RépondreSupprimer
  13. Vefa, oui j'arrive à tout faire en deux fois 45 minutes, mais disons que je fais à ma sauce, et pour l'instant, ça me convient bien, en tout cas je vois mes élèves progresser ! :) (la fille qui a l'air toute contente d'elle mais en fait, on a eu une super séance sur le passé composé ce matin, bon ok, il m'en faut peu !!!)

    RépondreSupprimer
  14. J'aimerais bien mettre ce système en place mais je suis à mi temps . J'ai juste essayer de les faire lire n'importe où dans la classe pour voir comment ils allaient réagir. Ils attendent que l'on recommence. C'était super.
    Steff

    RépondreSupprimer
  15. merci pour ces rappels et ses traduction, j'ai mis en place ces ateliers de lecture autonome depuis septembre et je vois les enfants lire , lire et lire sans arrêt et avec tant de plaisir. pourrais-tu me donner d'autres idéees de mini-leçons car j'ai fait le tour des 20 premières avec brillo!
    brigitte

    RépondreSupprimer
  16. Steff, oui pas facile à mi-temps... mais bon, si tu as l'esprit de la chose, tu peux quand même mettre quelques petites choses en place !

    Brigitte, super pour cette bonne expérience ! Pour le reste des mini-leçons, c'est prévu, mais je suis vraiment débordée et fatiguée en ce moment, donc je pense que ça va attendre les vacances ! :)

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir!

    J'aimerais savoir si cela serait possible de changer le nombre de "derniers commentaires" qui s'affichent en bas à droite car je ne viens pas tous les jours et je suis sûre que je rate des commentaires intéressants qui disparaissent remplacés par d'autres dans cette rubrique!

    Bonne soirée et bon weekend!

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Elise !
    Ah mais il faut venir tous les jours !!! Non je plaisante, pas de souci, je vais augmenter le nombre de commentaires ! :)

    RépondreSupprimer
  19. Pour Elise : j'ai une solution ! je me suis abonnée au flux rss des commentaires et ça arrive direct sur ma page igoogle tous les jours ! comme ça je ne rate plus rien ... Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  20. Merci Alet !
    J'avoue que même si je viens tous les jours (et même plusieurs fois par jour !!!), j'ai toujours peur de louper des commentaires et tes réponses éclaircissantes ;)

    RépondreSupprimer
  21. c'est cool, je me suis faite la même réflexion et pourtant je viens... plusieurs fois par jour!!! j'ai failli faire la même demande pour le coup! Merci !!

    RépondreSupprimer
  22. C'est quoi cette histoire de commentaires ??
    Je ne les vois nulle part moi les commentaires !!

    RépondreSupprimer
  23. Mais si, ce sont les derniers commentaires postés que tu vois sur la page d'accueil! Tu restes toujours au courant des derniers messages envoyés ;) Laetie

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour ! Félicitation pour votre blog ! Je suis une maman québécoise, expatriée depuis quelques années en France. Je suis venue ici, au fil de mes recherches pour faire l'instruction en famille de mes enfants. Je suis enseignante de français de formation (au lycée) et quand j'ai lu votre billet sur les "reading workshops", j'ai reconnu plusieurs éléments d'une méthode que nous appliquons au Québec depuis plusieurs années au secondaire : Les Cercles de Lecture. Vous pourriez très certainement trouver de la documentation intéressante (et complémentaires !)sur le sujet : depuis quelques années, les nouveaux enseignants sortant des universités québécoises sont très friands de cette méthode en classe. Lorsque j'étais en poste, j'ai connu des expériences très enrichissantes avec mes élèves, et j'ai pu côtoyer des collègues qui mettaient en place toutes sortes de projets autour de cette méthode. Il y a les américains oui... mais l'Amérique française, le Québec, peut apporter beaucoup de ressources innovatrices également. Bonne continuation, je reviendrai sur ce blog régulèrement, c'est un "must" ! Hélie

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Hélie et merci pour votre message !
    Je ne connaissais pas la version québecoise des cercles de lecture mais son pendant américain que j'ai transposé dans ma classe (c'est marrant d'ailleurs comme coïncidence, car ça fait partie des articles que je comptais faire pendant les vacances !). Pour moi le cercle de lecture est plutôt l'équivalent du "book club". Cela fait quelques années que je mets en place des "book clubs" dans la classe et j'avoue que j'en suis satisfaite (ils font d'ailleurs partie de mon programme pour la quatrième période).
    Pour ce qui est de la richesse pédagogique que l'on peut trouver au Québec, elle est très riche, très proche aussi de ce qui se fait aux Etats-Unis ! J'aime beaucoup ce qui se fait chez vous, ceci dit, quand j'ai commencé à chercher des alternatives à ce qui se faisait chez nous, je n'ai pas réussi à trouver beaucoup de choses sur les techniques d'enseignement québécoises, et c'est pour cela que je m'étais tournée vers les Etats-Unis ! En tout cas, merci pour votre témoignage ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai une question purement pratique concernant ta bcd : de combien de livres disposes-tu ? combien environ dans chaque catégorie ? et les as-tu tous lu ? car pour pouvoir faire les interviews j'imagine qu'il vaut mieux connaître le contenu de chaque ouvrage ? et enfin commences-tu cette activité dès la rentrée ou attends-tu quelques semaines avant de familiariser les élèves avec cette organisation ? et enfin es-tu la seule à fonctionner ainsi dans ton école ? quel est le retour de tes collègues ? des parents ?
      Merci pour le partage de ton expérience.

      Supprimer
  26. Bonsoir Papayoute,
    Alors, il ne s'agit pas d'une BCD mais bien d'une bibliothèque de classe, ce qui fait que c'est une gestion à part, juste interne à ma classe. Pour ce qui est du nombre de titres, j'en ai plus de mille, mais je ne sais pas combien exactement dans le détail (ceci dit je pourrais te le dire si ça t'intéresse). Je n'ai pas lu tous les livres de ma bibliothèque, et même si bien-sûr c'est mieux de les connaître tous, ça n'est pas non plus nécessaire. Je m'explique : le tout est d'en connaître suffisamment pour pouvoir guider tes élèves. Maintenant, quand tes élèves lisent un livre que tu ne connais pas, en leur posant des questions tu te rends très bien compte dès le début si l'élève est capable de restituer l'histoire ou pas, de donner des détails etc.
    Je commence l'atelier de lecture dès le premier jour de classe car il faut que mes élèves comprennent bien son fonctionnement (ce qui prend entre 6 et 10 semaines en fonction des années) mais c'est un tout avec le reste de la gestion de la classe.
    Sinon, oui je suis la seule à fonctionner comme ça dans mon école !
    Les parents sont contents (je n'ai jamais eu aucune plainte) et j'ai généralement de très bons retours des profs de collège en particulier sur la lecture et l'écriture !
    J'espère avoir répondu à tes questions !
    Bonne soirée ! :)

    RépondreSupprimer
  27. Alors effectivement si tu as en stock un fichier contenant la liste des ouvrages que tu as (ou tout au moins environ combien de chaque catégorie) cela me donnerait un ordre d'idée. Je suis en train de lire ceux que j'ai déjà en classe (beaucoup proviennent des abonnements à l'école des loisirs) et de mettre en place des cagettes en plastique (récupérées au fur et à mesure chez les maraîchers de ma commune). Je pense commencer à me faire la main sur mes élèves de cette année pour vraiment commencer à lancer l'activité telle quelle à la rentrée prochaine. Je vais essayer aussi de profiter des vide-greniers de printemps pour compléter ma bcd car j'ai beaucoup de vieux documentaires, pas de BD (enfin si les vielles histoires de France), peu de policier ou de science-fiction, pas de recueil de poésie...bref faut que je m'équipe ! Va sûrement se poser aussi des questions de classement de certains livres (genre le journal d'un chat assassin ??)

    RépondreSupprimer
  28. Papayoute, je pense que je vais faire un article sur ce fichier de livres car j'ai tellement de titres que ça serait compliqué de te dire combien j'en ai par catégorie.
    Je suis aussi une grande fan des vide-greniers pour acheter des livres ! Garde bien précieusement tes BD histoire de France, j'adorerais les avoir, mais elles sont introuvables ! Et celles qui sont sorties récemment sont beaucoup moins bien !
    C'est rigolo que tu parles du journal d'un chat assassin car je viens de le recevoir (hier) et j'ai été bien embêtée pour le classer... je l'aurais bien mis dans Humour mais je n'ai pas vraiment d'autres titres à mettre dans cette catégorie pour l'instant donc... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien en fait je suis sûre que j'en aurai sûrement d'autres qui me sembleront inclassables.... concernant ta proposition d'articles je ne veux pas te donner du travail en plus...si tu avais eu un fichier excel listant les livres j'aurai été curieuse de le consulter mais ça ne va pas plus loin (pour l'instant)....en revanche c que je serai curieuse de lire ce serait ton mémoire si jamais tu étais d'accord pour que j'en fasse la lecture...

      Supprimer
    2. Papayoute, ne t'inquiète pas, j'ai déjà eu d'autres demandes dans ce sens donc si j'ai le temps, je ferais un petit point là-dessus !
      Si tu le souhaites, je peux toutefois t'envoyer mon fichier par mail ainsi que mon mémoire mais bon ne t'attends pas à un truc extraordinaire hein ! :)

      Supprimer
  29. J'ai encore de petites questions et je ne sais pas trop où les poser donc....
    - qu'en est-il de l'évaluation des progrès des élèves en matière de lecture ? Utilises-tu des outils spécifiques existants ou as-tu créé ta propre banque d'exercices d'évaluation ? (ben oui il y a un moment où il faut bien en passer par une évaluation-trace écrite)
    - même si cela fait de nombreuses années que j'ai abandonné le type questionnaire de lecture rébarbatif à la fin de chaque chapitre, j'aime bien le principe d'offrir à un groupe classe un patrimoine commun et d'y référer au fur et à mesure de l'année scolaire. Te sembles-t-il incompatible de garder une lecture collective de quelques ouvrages avec d'autres temps de lectures plus personnelles ?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci Papayoute !
      Pour l'évaluation des progrès de mes élèves, j'utilise un outil "indépendant" car j'en avais besoin pour pouvoir évaluer les progrès de mes élèves. Un outil extérieur et objectif je veux dire ! En fait, j'utilise les tests A.R.T.H.U.R MAIS cela ne me satisfait pas. L'année prochaine, j'essaierai les tests de "Je lis je comprends". Ceci dit, je trouve que j'arrive bien mieux à évaluer les progrès de mes élèves par les entretiens individuels ou les séances du book club !
      Pour ta deuxième questions, pour ma part, je ne souhaite pas revenir à ce genre de pratique de lecture en groupe car les raisons qui m'ont fait l'abandonner sont pour moi toujours valables (chaque enfant a un rythme et des intérêts différents, tu peux aussi lire ce que pensent Catherine Tauveron ou Jocelyne Giasson sur le sujet si ça te tente). Par contre, notre patrimoine commun à nous, c'est la lecture de livres chaque jour à la classe. C'est moi qui leur lis, donc il n'y a pas le problème de la compréhension dû à des difficultés de lecture et il y a tout le plaisir de se frotter à une lecture "différente" de ce qu'ils peuvent choisir eux. Nous avons lu par exemple cette année "Le petit Nicolas" (très bien pour commencer l'année), "Un chant de Noël" de Dickens (version intégrale en général sauf si manque de temps comme cela arrive malheureusement parfois) et Poil de Carotte (niveau de lecture bien au-dessus du leur, mais c'est là tout l'intérêt que l'adulte en fasse la lecture). Nous nous lancerons après les vacances dans le Matilda de Roald Dahl car il nous faut revenir à quelque chose de plus "léger" après Poil de Carotte, qui est difficile... Nous lisons aussi des albums ensemble.
      J'espère avoir répondu à tes questions ! :)

      Supprimer
    2. Oui merci pour tes réponses.
      Maintenant que tu me le redis, effectivement j'avais lu quelque part que tu utilisais Arthur...j'utilise "je lis je comprends" depuis 2 ans et j'en suis enchantée, mais dur à mettre en oeuvre en cours double (l'an prochain j'utiliserai le même niveau pour tous). Je me questionne aussi sur les évaluations proposées sur le site inattendu en tant qu'outil objectif ou sur les items lecture des évals CM2 ou ex-6ème...
      Le principe de la lecture plaisir me tente bien aussi, je suppose qu'il y a des échanges en suivant, des explications des comparaisons.... cette activité est-elle dans ce cas "libre" ou as-tu des attentes particulières ?
      Bonne soirée, profite-bien des vacances.

      Supprimer
    3. Si ça peut te rassurer Papayoute, (et je dis ça parce que ça m'a pas mal fichu la trouille à un moment), mes élèves ont des résultats tout à fait satisfaisant aux évaluations CM2 et ne sont pas du tout perturbés par les questionnaires.
      Concernant la lecture plaisir, cela dépend, est-ce que tu parles bien de la lecture que je leur fais tous les jours ? Si c'est le cas, parfois on en discute après (par exemple pour "Poil de Carotte", on le faisait systématiquement car c'était vraiment complexe comme livre pour eux) et parfois on laisse juste le livre comme ça, sans en parler. Parfois aussi je leur demande de se tourner vers leur partenaire et de partager avec lui ou elle. Mais bien souvent, on fait un mélange d'un peu tout ça ! :)

      Supprimer
  30. Votre blog est un vrai coup de coeur. Il m'aide beaucoup en ce moment car je change de niveau et je me posais justement beaucoup de questions par rapport à mes ateliers de lecture qui ne me satisfaisaient pas.
    De plus, mon filleul est scolarisé en Angleterre et selon les dires de sa mère, les méthodes donnent plus confiance à l'élève en favorisant le renforcement et l'implication personnelle. Ils ont notamment tous les soirs des livres à lire selon leur niveau de lecture et une fiche de suivi à remplir avec les commentaires de l'élève, des parents, de la maîtresse à propos de l'acte de lecture. Des méthodes que j'ai retrouvées dans votre blog.
    C'est donc peu dire que votre blog intervient à point nommé dans ma recherche professionnelle. Merci beaucoup pour tout ce partage, j'ai d'ailleurs l'impression d'avoir une discussion très enrichissante avec une collègue.
    Mais une petite question me taraude : vous dites que vous vous fondez sur le livre de C. Tauveron, or, il me semble, dans mes souvenirs, qu'elle insiste beaucoup sur le débat interprétatif et la mise en réseau.Comment aménagez-vous ces dispositifs au sein de vos ateliers de lecture ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Api !
      Merci beaucoup pour votre message qui fait chaud au coeur ! :)
      Pour le livre de Catherine Tauveron, c'est une des mes sources d'inspiration mais j'en ai bien d'autres ! Ceci dit, nous faisons pas mal de lectures en réseau en classe, mais plutôt au moment des mini-leçons ou de la lecture offerte par exemple !

      Supprimer
  31. Je suis subjuguée par la qualité de ton travail.
    Petite maîtresse depuis quelques années dans une toute petite école de bord de mer, avec les maternelles CP, je me retrouve petite maîtresse (bah oui, on ne grandit plus à mon age) dans une plus grande école et avec des cycles 3.
    Comme je ne connais pas grand chose à ce monde de grand, et arrivant d'une classe à 5 niveaux et au fonctionnement en atelier, je me demandais s'il était possible d'avoir le même fonctionnement avec des plus grands.
    Tu m'a apporté cette réponse et j'en suis enchantée. J'ai passé le mois de juillet à décortiquer tout ce que tu as mis sur le blog afin de m'approprier cette manière d'enseigner avec les grands et je dirais qu'aujourd'hui, je commence à y voir plus clair. Je mets en place les ateliers de maths, lecture, écriture, conjugaison et en grammaire je vais suivre la méthode Faire de la grammaire.
    Alors un grand MERCI pour ta générosité, ta patience, la richesse de ton blog.
    Je suis une maîtresse qui a hâte de faire sa rentrée dans sa nouvelle école et ses grands élèves !
    Alice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Alice pour ton très gentil message ! Je te souhaite bonne chance dans cette nouvelle aventure ! :D

      Supprimer