nRelate - Posts Only

02/10/16 : Nouvel article sur les programmes de Maths au cycle 3 !

jeudi 3 octobre 2013

Structurer son texte de fiction !

Depuis l'année dernière, j'ai changé ma façon de travailler l'écriture de textes avec mes élèves. 

Cela fait déjà plusieurs années que je fonctionne en atelier d'écriture. Il s'agit de faire travailler les élèves sur les textes qu'ils ont choisi d'écrire et de les faire progresser en fonction de leurs difficultés, en travaillant de façon différenciée et personnalisée.

Cette manière de travailler plaît beaucoup à mes élèves et à moi-même. Je les vois progresser de façon impressionnante, ce qui n'était pas le cas quand j'enseignais la production d'écrits auparavant. Ils progressent notamment beaucoup sur la manière de structurer et construire leurs textes, le message que je souhaite leur faire passer étant que n'importe quelle personne qui rédige un texte doit le construire et le travailler plusieurs fois avant d'obtenir un résultat satisfaisant.


Pour plus d'informations sur cette manière de travailler, vous pouvez aller jeter un coup d'oeil sur cet ancien article, qui n'est plus tout à fait au goût du jour par rapport à ce que je fais dans ma classe aujourd'hui, mais qui vous donnera une idée générale de la manière dont je travaille en écriture.

L'année dernière, je souhaitais vraiment travailler avec mes élèves sur la structure de texte, c'est-à-dire, comment construire son texte, rassembler ses idées, les organiser en paragraphes et rédiger une introduction et une conclusion. Je m'étais plus particulièrement penchée sur le texte documentaire, car ça me paraissait beaucoup plus facile à aborder dans un premier temps que le texte de fiction qui est selon moi plus complexe, avec beaucoup plus de choses à construire. Cela avait donné ce travail, que je poursuis cette année avec mes élèves.

Mais cette année, j'ai en plus des élèves qui meurent d'envie d'écrire des textes de fiction et comme j'ai beaucoup de mal à leur résister, j'ai cédé et changé mon fusil d'épaule. J'ai donc commencé à préparer quelques petites fiches pour les accompagner dans cette tâche ardue de l'écriture d'un texte de fiction.

C'est ce travail que je vous propose aujourd'hui !
Il est loin d'être complet, mais je rajouterai des fiches au fur et à mesure des besoins que je sentirai chez mes élèves.

J'espère que ce travail sera utile à certains d'entre vous pour accompagner leurs élèves dans la fabuleuse aventure de l'écriture d'un texte de fiction !
Voici la première fiche dont je parle avec mes élèves. Elle reprend les cinq grandes étapes de l'écriture d'un texte de fiction. Bien-sûr, il y en aurait bien d'autres, mais je fais simple !
Cette première fiche pratique me permet de définir avec l'élève les grandes lignes de son histoire. C'est beaucoup plus difficile qu'il y paraît, car les élèves ne sont pas habitués à écrire de cette façon. 

Généralement, ils commencent une histoire avec une idée en tête, se mettent à écrire tête baissée et partent dans tous les sens. Au bout de dix pages, l'histoire n'a plus rien à voir avec le début ! Avec cette fiche, je souhaite leur apprendre à organiser leurs idées et surtout, à savoir comment va se terminer leur histoire. Il est primordial quand on écrit d'avoir un plan et de savoir ce qui va se passer dans l'histoire au début, au milieu et à la fin. Sans rentrer dans les détails du schéma narratif, nous parlons de "problème" à résoudre et de résolution du problème à la fin de l'histoire. 

Cette fiche leur permet d'organiser leurs idées, c'est un peu la feuille de route de leur texte.
Ces deux fiches visent à structurer encore davantage le texte. Cette fois, on va parler des différentes parties du texte, à l'image des chapitres dans un roman. Ici, je souhaite que mes élèves passent un cap et commencent à détailler leur histoire. L'idée est de leur demander de décrire chacun des événements de l'histoire en deux ou trois phrases maximum. Ils ne sont pas du tout obligés d'utiliser les dix parties, c'est même mieux qu'ils commencent modestement. 

Ces fiches ne seront pas pour tous les élèves, mais seulement pour ceux qui sont le plus à l'aise et que je sens capables d'aller plus loin.
Pour les aider dans le processus d'écriture, j'ai rédigé ces deux petites fiches sur les personnages d'une histoire.
De la même manière, j'ai fait cette fiche sur le problème rencontré par les personnages dans l'histoire, afin de guider mes élèves.

Lors de l'atelier de lecture, je rencontre mes élèves individuellement et, en fonction de leurs avancées, je les oriente avec ces fiches et leur explique ce que j'attends d'eux. Cela fonctionne plutôt bien !

Voici ces petites fiches qui, je l'espère vous seront utiles !

14 commentaires:

  1. Oui, je crois que cela va m'être bien utile, pcq chez moi aussi ils foncent tête baissée et ils ont beaucoup de mal à structurer leur texte. Et finalement, beaucoup n'osent plus écrire des textes de fiction et préfère se lancer dans des textes documentaires ou des exposés. Du coup, ces fiches très structurées devraient, j'espère, les aider !!
    Merci :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! Je suis contente que ça puisse t'aider ! Tu me diras ! :)

      Supprimer
  2. Oh ! Merci merci merci ! Un de mes deux dyslexiques s'est lancé dans une histoire de fiction avec des magiciens, sur son cahier d'écriture, et j'avais envie de le prendre en aide personnalisée précisément sur cette histoire, pour le motiver et valoriser ce qu'il fait, et en faire quelque chose de lisible. Avec tes outils, je me sens mieux armée pour plonger dedans !

    RépondreSupprimer
  3. Un très grand merci pour ces documents, car très souvent mes élèves ont tendance à foncer tête baissée, sans organiser leurs idées.

    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup pour cet excellent outil ! Je crois en effet que nous sommes nombreux à rencontrer ce problème des élèves qui foncent tête baissée... D'un côté, c'est sympa, ça montre qu'ils ont des idées et de l'énergie. D'un autre côté, on se sent souvent frustré du résultat, ne pouvant leur consacrer tout le temps qu'on souhaiterait pour améliorer leur texte en tête à tête (ça demande beaucoup de temps et quand on a 30 écrivains prolixes...). Alors, certes, ton document va peut-être "cadrer" un peu trop l'imagination de certains élèves, mais il permettra surement d'obtenir des textes de meilleure qualité et c'est bien ce qu'on cherche.
    Merci encore.
    Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui je trouve ça plus pratique d'avoir ces outils pour les guider ! Ca leur fait moins peur aussi ! :)

      Supprimer
  5. Bonjour,
    A quel niveau t'adresses-tu avec ce type d'activité? Ça me paraît difficile à adapter en CE2 où ils ont du mal , ne serait-ce que pour écrire une simple recette de cuisine ou une lettre...
    A quel moment intervient la correction des fautes d'orthographe? Comment procèdes-tu?
    Merci d'avance pour les réponses que vous pourras m'apporter!;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Pour moi, c'est adaptable au CE2, même si je ne l'ai jamais tenté. L'important est de partir des souhaits des élèves et de leur apprendre à structurer leurs texte. Après, la fiction est un exercice difficile, partir du documentaire libre me paraît plus simple! Pour ce qui est orthographe, cela intervient dans la deuxième partie de l'écriture du texte. Pour plus d'informations sur ce fonctionnement, tu peux aller voir ici : http://universdemaclasse.blogspot.fr/2013/11/approfondir-le-travail-en-ecriture.html c'est un récapitulatif des articles et de ma vision des choses en écriture ! :)

      Supprimer
  6. Quelles belles fiches de travail! Mais, je ne parviens pas à les imprimer, j'ai seulement accès à une page.

    RépondreSupprimer
  7. Salut, quelles belles fiches de travail! Mais, je ne parviens pas à imprimer les documents.

    RépondreSupprimer