nRelate - Posts Only

28/02/21 : Ajout de la fiche "Appel de lecture" à l'article "Comment faire vraiment lire ses élèves".

dimanche 17 juillet 2022

[2021-2022] La phrase de la semaine !


Bonjour à tous !

Aujourd'hui, suite à une forte demande, je vais vous parler de ce que j'ai mis en place dans ma classe depuis deux ans, à savoir, "La phrase de la semaine".

Avant toute chose, je tiens à dire que ça n'est pas mon idée. Je l'ai prise à la géniale Hello Fifth dont je vous mets le lien du blog ici. Elle-même s'est inspirée d'un ouvrage que je n'ai pas lu, qui s'intitule Mechanically Inclined écrit par Jeff Anderson. J'ai repris d'Hello Fifth le tableau de grammaire interactif, ai recréé les pièces aimantées et toutes les fiches "phrase de la semaine". C'est une enseignante qui m'inspire beaucoup, et vous reconnaitrez d'autres choses chez moi que j'ai prises chez elle ! 

J'ai donc repris ce qu'elle a mis en place dans sa classe pour le transposer en Français, parce que je trouvais l'idée d'un rituel autour de l'EDL très intéressante. Je me suis dit que de travailler l'analyse grammaticale toutes les semaines allait surement faire progresser mes élèves et honnêtement, c'est le cas, j'en suis donc ravie !

Le principe ? Toutes les semaines nous travaillons sur une phrase, tirée d'un livre que nous lisons ensemble (en début d'année les phrases sont tirées des albums du Championnat des livres, puis par la suite, de nos autres lectures offertes). L'activité est ritualisée : tous les jours se ressemblent, afin que les élèves ne soient pas perdus.

Attention ! Il s'agit bien d'un rituel, et il est complété par un enseignement des notions de grammaire en parallèle. Cela n'est pas notre unique moment de grammaire de la semaine !





Voici à quoi ressemble cette fiche. Je l'ai partagée en quatre jours (Jour 1, Jour 2 etc. pour me donner plus de latitude que Lundi, Mardi, etc.). J'ai pris ici une fiche de la période 2, mais en période 1 on commence tout doux avec des phrases beaucoup plus courtes et moins de choses à trouver. De la même manière, à la fin de l'année, les phrases sont beaucoup plus complexes et j'en profite pour insérer des choses qui ne sont pas forcément au programme du cycle 3, afin que mes élèves les rencontrent et que l'on puisse en discuter (s'ils ne les trouvent pas, ça n'est pas grave, ça n'est pas le but !).
Les élèves cherchent seuls dans un premier temps, puis peuvent s'aider de tous les outils qu'ils souhaitent. Je les y encourage même, car avec la répétition, semaine après semaine, ils finissent par avoir des réflexes et reconnaissent beaucoup plus facilement les noms, adjectifs etc.
Le jour 1, nous traitons ce que j'ai appelé la "structure" : type et forme de phrase, temps et modes du ou des verbes, s'il s'agit d'une phrase simple ou complexe, combien il y a de propositions et quels types de propositions.
Le jour 2, nous nous occupons des classes grammaticales. 
Ils n'étiquettent que les classes grammaticales qu'ils connaissent d'emblée d'abord, puis peuvent s'aider de leurs leçons, de dictionnaires etc. Le but ici est bien la mémorisation, par la répétition et la fréquentation des différentes classes grammaticales semaine après semaine.
Ils colorient chaque classe grammaticale en fonction du code couleur que j'utilise depuis des années et qui provient de la Grammaire en Couleurs (qui est je crois malheureusement introuvable aujourd'hui) : les verbes en rouge, les noms en vert, les pronoms en bleu, les déterminants/articles en jaune, les adjectifs en marron, les conjonction en noir, les adverbes en orange, les prépositions en rose et les prépositions + articles (ex : des = de + les) sont en jaune entouré de rose.
Lors ce jour 2, ils doivent (surtout en début d'année), noter aussi tout ce qu'ils peuvent dire sur les mots qu'ils étiquettent : par exemple, s'il s'agit d'un nom, ils écrivent au-dessus : nom commun, masculin singulier, etc. Si c'est un verbe, ils écrivent : verbe d'action du 1er groupe, conjugué au présent, à la 3ème personne du singulier, etc. Tout ça est fait en autonomie. Le but n'étant absolument pas de tout trouver mais d'en trouver plus chaque semaine et de devenir de plus en plus à l'aise.
En tout début d'année, on est en phase de révision, donc si les élèves se contentent de dire "nom" ça me va. Je les incite tout de même dès le début à être plus précis et à utiliser "nom commun" par exemple. A la fin de l'année, je n'accepte plus uniquement "adverbe" mais "adverbe de lieu" par exemple. Pareil pour les déterminants, on doit être le plus précis possible.
Le jour 3, on traite les fonctions, là aussi selon le code couleur de la classe : les GS en bleu foncé, le prédicat en rouge, les COD en vert, les COI en noir, les CC en rose, les attributs du sujet en orange et les compléments du nom en bleu clair. Même démarche que précédemment, ils essaient d'en trouver le plus possible.
A noter que comme Charivari, je choisis de garder le Prédicat, même s'il n'est plus dans les programmes et que je ne l'évalue plus, car je trouve que c'est important d'avoir un terme pour la fonction du groupe verbal.
Le jour 4 il s'agit en général d'une "réécriture", enrichissement de la phrase, transposition au pluriel, changement de temps, utilisation d'une structure de phrase etc.




Comme je l'ai dit plus haut, les élèves font ce travail seuls. C'est un travail que l'on peut donner par exemple le matin en arrivant, car cela ne prend que quelques minutes (il n'est pas question que les élèves y passent des heures) puisque le principe n'est pas de TOUT trouver, mais de trouver le plus possible d'éléments.
La correction se fait en groupe classe, grâce au tableau. J'ai la chance d'avoir dans la classe un deuxième tableau, en plus du TBI. Il s'agissait du vieux tableau à craie de la classe, sur lequel j'ai appliqué un papier Velleda pour le rendre blanc et que l'on puisse écrire dessus avec des Woody par exemple.
J'ai repris l'idée d'Hello Fifth d'avoir tous les éléments de classes grammaticales et fonctions en petites pièces rondes (natures) et rectangulaires (fonctions), mais contrairement à elle, j'ai repris pour ces pièces le code couleur que l'on utilise, afin que ce soit plus clair pour les élèves. Les étiquettes sont un petit plus, mais ne sont pas nécessaires. On pourrait très bien faire ça à la main.
Voici un exemple de ce que ça donne, en début d'année (période 1).
En début de semaine, j'écris la phrase au tableau, en laissant de la place entre chaque ligne. Les premières semaines, c'est moi qui "dirige" la phrase de la semaine : j'oriente, je questionne, je demande aux élèves s'ils sont d'accord etc. puis rapidement, ce sont les élèves eux-mêmes qui dirigent cette phrase de la semaine (ça change tous les jours) et qui interrogent les autres et doivent questionner et valider.
Le Jour 1, ils encadrent les propositions en violet, notent les propositions (1, 2, etc.) et mettent l'étiquette qui correspond à la proposition à côté (proposition principale, coordonnée, etc.).
Le reste est mis en bas du tableau.
Le jour 2 les élèves font les classes grammaticales : ils lèvent le doigt et quand ils sont interrogés se succèdent au tableau pour mettre l'étiquette qui correspond au-dessus des mots et faire des annotations ("Verbe du 1er groupe à la 3ème personne du singulier, au présent de l'indicatif" par exemple). On note aussi la ponctuation.
En général, je les laisse noter la correction puis le lendemain matin, j'enlève tout pour que ça soit plus lisible.
Le jour 3 c'est le même principe avec les fonctions, qu'ils mettent en-dessous des mots.
Le jour 4 se fait principalement à l'oral. Ils adorent ce jour, notamment quand il faut enrichir la phrase, ils se font bien plaisir !

Ce petit rituel fonctionne au-delà de mes espérances ! Depuis deux ans, j'ai vu mes élèves vraiment progresser sur l'identification des classes grammaticales et des fonctions. 
Je vous partage donc ici les pièces que j'ai fabriquées (j'y ai passé des heures !). Il suffit de les imprimer sur du papier de couleur, de les plastifier et d'ajouter un petit aimant adhésif comme ceux que l'on peut trouver ici et c'est parti ! Pour récupérer le fichier, je vous demanderai juste de m'en faire la demande par mail à l'adresse universdemaclasse@gmail.com avec votre adresse académique, et je vous le renverrai !
Les pièces que l'on utilise tous les jours restent sur le tableau mais le "surplus" est rangé dans cette valise boites de photos trouvée sur Amazon
Les pièces sont variées et différenciées, vous trouverez par exemple des pièces "verbe" mais aussi "verbe d'état", "verbe d'action" ou "verbe à l'infinitif" ce qui permet de mieux différencier, par exemple en début d'année.
Je ne vais en revanche pas vous partager mon fichier de toutes les phrases de la semaines car les phrases correspondent aux livres que nous lisons en classe et suivent ma propre programmation et ça n'aurait pas de sens si vous ne lisez pas les mêmes livres à vos élèves. Je vous partage en revanche ma trame, afin que vous puissiez créer les vôtres. Vous pouvez la trouver ici ! Attention par contre, il vous faudra télécharger les polices qui correspondent (KG Sorry Not Sorry, KG Defying Gravity, KG All about me, et KG The fighter).

Voilà, j'espère que ce petit article vous a éclairé.e.s sur ce fonctionnement ! N'hésitez pas à poser vos questions en commentaires si certaines choses restent troubles !

1 commentaire:

  1. Bonjour merci pour ces explications. Peux tu nous dire combien de temps de réflexion tu leur laisses?
    Merci beaucoup pour tes partages!!

    RépondreSupprimer